25 septembre 2010

Octante Deux Dermestes

Le soir venu quand je suis seul ils constituent le seul remède à mon malheur. Dans l'obscurité l'un d'entre eux gratte à son microscopique violon.
Posté par monsieure à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2010

Octante et Un Dermestes

Leurs conquêtes sont sans limite. Ils sont capables d'occuper tous les lieux et de les détourner de l'usage de l'Homme.
Posté par monsieure à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2010

Octante Dermestes

Un jour les Dermestes me mettront dehors, remplaceront l'angoisse qu'ils constituent par l'angoisse d'être sans toit. Puis ils viendront consteller mes vêtements, bestioles au repos, aggressives dans leur repos immobile.
Posté par monsieure à 22:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]